STOP5G

Le collectif "STOP5G" est un rassemblement citoyen pour s'opposer à une mise en place de la 5G sans garde-fou et sans garantie concernant l'impact sur la santé et sur l'environnement. Des études scientifiques indépendantes doivent impérativement être faites sans délai.

  • Facebook
Inscription de soutien (gratuite)

© 2019 by STOP5G |  Termes et Conditions  |  Legal & Privacy Policy

5G et DANGERS

Voici une tentative (non exhaustive!) de listage des dangers posés par la 5G

Intervention officielle de la Dr. Sharon Goldberg (USA)

USAGE D’ANTENNES ADAPTATIVES MULTI-FAISCEAUX MULTI-CANAUX (MIMO)
Ces antennes dites «adaptatives» multi-faisceaux concentrent spatialement la puissance émise sur l’utilisateur, mais aussi sur tout ce qui se trouve entre l’antenne et lui. On peut donc avoir des puissances locales très importantes, beaucoup plus qu’avec les autres types d’antennes.
L’usage du multi-canal pour transmettre l’information augmente encore l’intensité globale, et les interactions entre les canaux sont très susceptibles de générer des problèmes au niveau biologique.

61V/m !

PROLIFÉRATION DE "SMALL CELLS" ET "HARMONISATION" DES VALEURS LIMITES (PDL) À 61V/m

La communauté internationale et l'OMS préparent une "harmonisation" des valeurs limites de rayonnement en adoptant celles de l'ICNIRP, qui datent de dizaines d'années et ne prennent en compte que l'effet d'échauffement (effet thermique), ignorant les effets biologiques des ondes EM. Selon le Conseil de l'Europe dans sa Résolution n°1815, ces limites "présentent de graves faiblesses".

 

En effet, des valeurs limites comme celles de la Suisse (6V/m en émission) posent un grave problème pour le déploiement de la 5G, le rendant même "peut-être impossible" selon le fabricant d'antennes ERICSSON.

Le déploiement de la 5G rendra très probablement indispensable le recours à des "small cells" (petites cellules émettrices) de moins de 6W, qui ne sont pas soumises à autorisation. Avec une limite proche de 6V/m, la distance de sécurité sera de 5m60, alors qu'avec 61V/m elle ne serait que de... 60cm !

AUGMENTATION DE L'IRRADIATION 

Augmenter l’irradiation de la population pour l’implémentation de la 5G telle qu’elle est prévue fera inévitablement monter en flèche le nombre de maladies graves et provoquera l’apparition du syndrome d’intolérance aux ondes EM (EHS) chez de nombreuses personnes, qui deviendront inaptes au travail et émargeront donc au chômage, puis à l’assistance sociale ou à l’assurance invalidité. Cela posera donc des problèmes insolubles au niveau de l’Etat.

Exemple de valeur de crête et valeur efficace sur un signal audio.
Le rapport des deux est appelé "facteur de crête"

PROCÉDÉ DE MODULATION DU SIGNAL POUSSÉ À L’EXTRÊME
La 5G utilise un procédé de transmission OFDM avec une modulation QAM-256 ou QAM-1024 pour augmenter la capacité de transmission de données. Ceci crée des signaux avec un facteur de crête très élevé (=rapport entre les «pics» instantanés du signal et sa valeur efficace), or ces «pics» élevés sont particulièrement néfastes au niveau biologique. Des puissances instantanées importantes sont donc nécessaires pour transmettre le signal 5G. En augmentant le nombre de symboles transmis avec un codage QAM d’ordre plus élevé, il devient nécessaire d’augmenter aussi la puissance émise pour avoir un signal décodable à la réception.

TRÈS BASSES FRÉQUENCES (ELF) GÉNÉRÉES PAR LES TRANSMISSIONS DE PAQUETS DE DONNÉES
Les fréquences de transmission des paquets de données sont déterminés par l’application et/ou l’«operating system» en usage sur l’appareil connecté. Selon les fréquences utilisées, on peut avoir des effets particuliers néfastes sur le système nerveux humain.

La 5G n’a pas été testée en utilisation réelle concernant son impact sur la santé humaine, non plus que sur l’environnement, en particulier sur les oiseaux et les insectes, ces derniers ayant déjà vu leur population chuter de 75%... et encore, sans 5G ! Qu'adviendra-t-il après?

De plus, l'"effet cocktail" dû à la présence de 3G/4G/5G/WiFi... n'a pas du tout été testé et est susceptible de générer des effets inattendus et délétères sur la biologie humaine.

"5G EVERYWHERE" - LA 5G PARTOUT, LE MONDE DU "TOUT CONNECTÉ"

La 5G est supposée "connecter tout et tout le monde". On dit même "tout ce qui pourra être connecté le sera", sans se demander par ailleurs si cela a du sens ! 

 

On veut l'utiliser pour faire communiquer les machines entre elles dans les usines, la télémédecine, alors que ce sont des applications FIXES et non mobiles, et on voudrait que toutes les voitures soient connectées et que les cités deviennent des "Smart Cities" où tout est connecté. 

 

La 5G est aussi une porte ouverte à un monde ultra-connecté, ultra-automatisé, ultra-surveillé, robotisé, où la liberté individuelle n’aura plus guère de sens. Un monde complètement artificiel et sans âme.

QUELQUES TÉMOIGNAGES

  • « Depuis une semaine après le 18 avril, j'ai des maux de tête insistants (je n'en ai jamais), des douleurs au cœur jamais éprouvées et des acouphènes hyper forts, quelque chose que je n'ai jamais eu non plus. Dans mon entourage, je remarque les mêmes phénomènes et également des insomnies particulièrement coriaces ».
     

  • « Maux de tête tous les matins au réveil. Systématiquement ».
     

  • « J'habite au 11 rue du Léman à Genève et il y a une antenne 5G pas loin à la rue du Mont-Blanc. Je dors habituellement "comme un bébé" et je n'ai aucune sensibilité aux antennes 4G ou wifi... je dors à côté de mon wifi allumé et je n’ai jamais eu de problèmes. Je suis très surprise de voir que depuis l'activation des antennes 5G, il m'est venu progressivement un acouphène aigu dans l'oreille interne.. un sifflement continu... et des maux de tête et insomnies. En 45 ans, c'est la première fois que je souffre d'insomnie et j'ai une très bonne santé. Je fais du sport, j'ai une vie saine et équilibrée. Je vois bien que cela me dépasse et que cela ne vient pas de moi directement ».
     

  • « Je dors moins profondément et je me réveille régulièrement après environ 4 heures. Alors je ne peux plus m'endormir. Pendant la journée : engourdissement dans ma tête, manque de concentration ou des étourdissements, parfois un léger mal de tête. Quand je ne peux plus dormir, je dors au sous-sol. Là, je peux dormir normalement après que le corps se soit calmé ».
     

  • « Je n’ai jamais été sensible aux EM, mais depuis mon exposition du 17.4 au 25.4 à l’antenne de Champéry, je ressens ceci : acouphènes qui augmentent au fur et à mesure de l’exposition, jusqu’à devenir insupportable. Hyperactivité, confusion totale dans mon esprit, perte d’attention constante, impossibilité de se concentrer, tensions musculaires dans la mâchoire, sensation de coup de soleil une fois hors du rayonnement, insomnies, ou/et réveil brutal après 2h de sommeil, stress intérieur, transpiration excessive ». [Note : cet homme a du quitter Champéry définitivement]
     

  • « Avant je pouvais travailler sur le réseau 4G et WIFI sans jamais avoir eu mal à la tête une seule fois. Depuis le 19 avril, je sens quasi constamment cette pression à l'arrière de la tête ».
     

VOIR AUSSI

Version imprimable
de cette page
imprimante.png