Antenne 5G ? Que faire

Lors d'une mise à l'enquête pour une construction ou une modification d'antenne il est important de déterminer s'il s'agit bien d'une antenne 5G.


Les antennes étant considérées comme "neutres technologiquement", le fait qu'elles soient 4G ou 5G est considéré comme sans importance réelle, même en ce qui concerne les problématiques d'impact sur la santé. De ce fait, les opérateurs ont toute liberté de modifier des antennes en 5G pour autant qu'ils n'augmentent pas de manière importante la puissance d'émission ou les azimuths et inclinaisons des antennes. En principe, un changement de fréquence devrait exiger une demande d'autorisation.

À part dans les cantons de Fribourg et de Neuchâtel, des modifications d'antennes existantes peuvent être faites sans mise à l'enquête. Dans le canton de Vaud, il appartient aux citoyens de demander à leur commune de mettre à l'enquête toute demande d'autorisation de modification d'antenne (lettre ici).

A priori, les opérateurs ont toute liberté, légalement parlant, d'utiliser comme bon leur semble les nouvelles bandes de fréquences qu'ils ont achetées. Cela veut dire que ces bandes pourraient théoriquement être utilisées pour de la 5G bien sûr, mais aussi pour de la 4G ou de la 3G. Ce choix est toutefois limité par les appareils mobiles en circulation, qui ne sont pour la plupart pas capables d'utiliser les nouvelles bandes de fréquences, à part peut-être la bande des 800..900MHz.

Les nouvelles bandes sont le 700..900MHz, le 1400MHz, et les 3500..3800MHz

Au vu des limitations techniques des mobiles existants, il est donc extrêmement probable que si une antenne utilise les bandes de 700MHz, 1400MHz, et 3500..3800MHz il s'agisse bien d'une antenne 5G, ou en tout cas 5G-compatible. Récemment cependant, Swisscom a changé des antennes 3G en 5G par logiciel, donc en conservant les caractéristiques physiques de l'antenne 3G en matière de puissance et de fréquences (2.1GHz).

Ci-dessous un exemple d'une telle antenne. Elle est de très forte puissance, car assez éloignée des lieux d'habitation, les limites (5V/m) étant calculées dans ces "lieux d'utilisation sensible" (LUS). Près de l'antenne, la limite à respecter est de 61V/m.

Si maintenant vous êtes sûr(e) qu'il s'agit bien d'une antenne "5G capable" vous pouvez passer à la procédure d'opposition. Cliquez sur le bouton ci-dessous et suivez la procédure proposée.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Guide vert d'opposition.PNG
logo MS Word.png

OPPOSITION contre l’augmentation en puissance
d'une station de base existante (document Word)

COMMENT ETRE AVERTI D'UNE MISE A L'ENQUETE ?

Pour le canton de Vaud, s’abonner à la newsletter de la CAMAC :
https://eform.vd.ch/index/pubindex/form/44

Vous serez ainsi notifié de toute nouvelle mise à l’enquête près de chez vous, soit dans le village, ou dans un rayon de 2km si vous habitez en ville.

STOP5G

Le collectif "STOP5G" est un rassemblement citoyen pour s'opposer à une mise en place de la 5G sans garde-fou et sans garantie concernant l'impact sur la santé et sur l'environnement. Des études scientifiques indépendantes doivent impérativement être faites sans délai.

  • Facebook
Inscription de soutien (gratuite)

© 2019-2020 by STOP5G |  Termes et Conditions  |  Legal & Privacy Policy