STOP5G

Le collectif "STOP5G" est un rassemblement citoyen pour s'opposer à une mise en place de la 5G sans garde-fou et sans garantie concernant l'impact sur la santé et sur l'environnement. Des études scientifiques indépendantes doivent impérativement être faites sans délai.

  • Facebook
Inscription de soutien (gratuite)

© 2019 by STOP5G |  Termes et Conditions  |  Legal & Privacy Policy

Que voulons-nous ?

Nous sommes un collectif de citoyens de diverses communes de Suisse, principalement romande mais pas uniquement ; sans appartenance politique, philosophique ou religieuse.

 

 

 

 

 

 

 


Notre but est simple : concernant la 5G, nous demandons, ou mieux nous exigeons de la part des autorités compétentes que des précautions soient prises concernant cette technologie.

 

NOUS EXIGEONS :

  • que des tests scientifiques indépendants soient faits sur la 5G pour en garantir l'innocuité, aussi bien pour l'être humain que l'animal, le végétal, l'environnement en général,
     

  • que les normes de mesure du rayonnement (ORNI) prennent en compte aussi les valeurs instantanées maximales (peak) et non seulement les valeurs moyennes. Ces valeurs instantanées maximales ne doivent pas dépasser celles d'avant le 17 avril 2019,
     

  • que ces mêmes normes de mesure ne soient pas basées uniquement sur une moyenne de longue durée,
     

  • que la méthode de calcul et/ou de mesure du rayonnement telle que préconisée lors de la révision finale de l'ORNI ne permette pas de dépasser les valeurs maximales en vigueur avant le 17 avril 2019,
     

  • que des précautions soient prises de manière à garantir un niveau acceptable de rayonnement électromagnétique HF global (moins de 0.06V/m à l'intérieur des maisons, et moins de 0.6V/m en extérieur dans un premier temps, puis rapidement moins de 0.2V). Ceci peut être réalisé en séparant les espaces intérieurs et extérieurs, c'est-à-dire en assurant le réseau sans-fil en intérieur par l'intermédiaire de "femtocellules" (nano-antennes) et ceci uniquement de manière optionnelle pour les habitants des lieux (intensité ajustable et arrêt possible à tout instant). Les ondes des antennes extérieures n'auront ainsi plus à traverser les murs pour atteindre les objets à situées à l'intérieur et les antennes pourront donc émettre avec une puissance beaucoup plus faible.
    EN RÉSUMÉ

    • Pas d'irradiation forcée en intérieur, mais un libre choix de la façon de se connecter

    • Irradiation tolérable biologiquement en extérieur et en intérieur

 

Faute de quoi, nous nous opposons systématiquement à toute nouvelle installation d'antenne 5G. Et comme les opérateurs ont toute liberté de modifier leurs installations, donc d'installer des émetteurs 5G sur des bases déjà existantes, cela nous conduit à nous opposer à la modification de ces antennes ainsi qu'à toute nouvelle antenne utilisant les bandes de fréquences de la 5G (voir ici).

De plus :

  • le déploiement de la 5G est de toute manière extrêmement dommageable pour la planète, du fait des quantités de matériaux nécessaires à la construction de milliards d'appareils mobiles, plus les cent milliards (!) "d'objets connectés" (par ailleurs inutiles) qu'on nous promet. Sans parler de la montagne de déchets générés. Ces matériaux sont en plus extraits dans des conditions inhumaines, souvent par des enfants. Et ces centaines de milliards d'appareils deviendront autant de déchets (très peu recyclables) dans moins de dix ans, aggravant encore ce bilan déjà lourd.
     

  • Il est FAUX de prétendre que la 5G est "favorable à l'environnement" comme le disent certains opérateurs, sous prétexte que l'efficacité énergétique du protocole est meilleure que la 4G et que les antennes 5G n'émettraient que si c'est nécessaire. Le problème est que 1) cela ne prend pas en compte le fait que justement la 5G est là pour connecter une grande quantité d'objets et véhiculera donc au final beaucoup plus de données, ce qui reviendra grosso modo au même énergétiquement que la situation actuelle avec la 4G, et 2) les antennes 5G ne seront JAMAIS en "mode veille", justement à cause de tous ces objets connectés en permanence.
    Selon l'IEEE (Spectrum 24.07.2019), "Une station de base 5G devrait généralement consommer environ trois fois plus d'énergie qu'une station de base 4G. Et il faut davantage de stations de base 5G pour couvrir la même zone.
    On peut aussi ajouter que l'énergie grise nécessaire à créer les nouvelles antennes et les nouveaux appareils 5G n'est absolument pas prise en compte. Sans parler de leur recyclage !
     

  • le déploiement de la 5G ouvre la porte à un monde ultra-connecté, ultra-automatisé, robotisé, ultra-surveillé, et dominé par l'intelligence artificielle qui traitera cette montagne de données issues de tous ces objets connectés. Un monde dans lequel le mot liberté sera devenu vide de sens.
    Certes la 5G créera des emplois mais elle en supprimera bien plus de par l'automatisation.

     

  • La 5G va mener à des coûts sociaux qui ne pourront pas être assumés par la collectivité, entre l'augmentation inévitable du nombre de personnes intolérantes aux ondes (EHS) qui ne pourront plus travailler, et l'explosion des coûts de la santé suite aux nombreuses affections dont souffrira la population en général (maladies cardiaques, diabète, cancers, etc).
     

  • La 5G étant non testée scientifiquement par des études indépendantes, son déploiement revient à mener des expériences sur des humains non consentants, ce qui est contraire au droit international.
     

  • la 5G nous est imposée sans débat démocratique alors qu'elle va irradier et mettre en péril la santé de la population entière, pour des buts avant tout commerciaux. L'augmentation du volume de données mis en avant par les opérateurs pour justifier la 5G est d'une part dû à une énorme utilisation de vidéos en ligne, chose dont on peut questionner la nécessité vitale (!) et d'autre part cette augmentation ne saurait continuer indéfiniment puisque le nombre de smartphones arrive à saturation (tout le monde ou presque en a un) et le nombre d'heures disponibles pour les utiliser n'est pas non plus extensible. Prétexter aussi la nécessité de pouvoir visionner des vidéos à très haute définition est aussi absurde puisque sur un petit écran de smartphone, même de bonne taille, on arrivera au-delà de ce que l'oeil humain est capable de distinguer.
    La plupart des usages mis en avant pour la 5G concerne des applications typiquement non-mobiles comme la gestion de l'énergie, la télémédecine, les communications machine-machine, etc.

Pour davantage d'informations sur la 5G voir la page "La 5G c'est quoi ?"

Pour le collectif STOP5G :

Olivier, Fanny, Tamlin, Louisa, Cindy, Coco, Valérie, Peter, Martin, 

Marvin, Mélanie, Patricia, Anastasia, Véronique, Patrick, Camille, Charly

LE POINT DE VUE D'AURÉLIEN BARRAU, ASTROPHYSICIEN FRANCAIS

"On prépare donc le réseau téléphonique 5G. Activement. Avec frénésie et impatience ! Pour un temps de latence un peu amoindri et la certitude que les vidéos haute définition seront visibles "outdoor" sans la moindre interruption, nous allons déployer d'innombrables antennes, détruire les précédentes, tout renouveler - sans doute en de multiples exemplaires, opérateurs disjoints obligent ...

Voila l'archétype de ce qui mène au désastre. Notre incapacité structurelle à dire "ça suffit, nous n'avons pas besoin, pas envie, de cette débauche insensée ; nous refusons cette idée létale suivant laquelle tout ce qui est technologiquement possible doit être effectivement réalisé, pour la jouissance mortifère de la consommation pure."

La question n'est PAS de savoir s'il faut construire des centrales nucléaires ou des éoliennes pour alimenter tout cela. Elle consiste à comprendre comment endiguer cet hubris suicidaire de création de besoins matériels qui prévalent sur les ravages insensés que leur mise en acte induisent nécessairement sur le vivant. Même avec une source d'énergie parfaitement "propre", l'effet du déploiement (de la 5G) serait dramatique.

La 5G tue. Non pas tant à cause des effets des ondes sur la santé humaine. Mais en tant que création artificielle d'un besoin arbitraire aux conséquences dévastatrices. On ne PEUT PLUS continuer à faire "comme si" ces folies n'avaient pas de conséquences. Nous avons DEJA tué 70% du vivant (avec presque aucun réchauffement climatique). Préfère-t-on la vie ou le débit du réseau téléphonique ? C'est (presque) aussi simple que cela".  [AURÉLIEN BARRAU]

La 5G nous est imposée sans aucun débat démocratique alors qu'elle va impacter notre santé. Les raisons en sont avant tout financières et les avantages réels pour les utilisateurs, minces!

Notre mission

Faire connaître au plus grand nombre de gens la réalité sur la 5G, qui est dissimulée aussi bien par les opérateurs que par nos autorités, et proposer des solutions politiques et/ou techniques afin de stopper ou au moins limiter le déploiement de la 5G dans sa forme actuelle. Des solutions techniques alternatives sont possibles. Numérisation oui, irradiation non !

 

Notre vision

Notre vision est qu'en agissant à notre échelle, nous pouvons faire la différence. Aucun individu n'est si insignifiant qu'il ne puisse faire la différence dans une affaire telle que celle-ci, en dépit des pouvoirs liés à l'industrie et au monde financier et politique. Un autre monde est possible que l'actuel qui est sur une voie sans issue. L'union fait la force !

Nous avons besoin de votre support dans cette lutte inégale !